Bandeau Empereurs romains

La fondation de Rome

La fondation de Rome fait la part belle à deux légendes, celle de Romulus et Remus et celle d'Enée.


Parmi les nombreuses caractéristiques de Rome s'en trouve une qui, si elle n'est pas originale, est suffisament rare pour être nommée : La ville est intimement liée à un mythe fondateur. En effet, les premières traces d'hébitat trouvées par les archéologues le furent sur la colline du Palatin et elles remontent à environ 750 avant JC. Or, la légende de la création de Rome veut que la ville ait été créée le 21 avril 753 exactement (avant JC, bien sûr), une date traditionnellement célébrée à Rome avec la fête de la Parilia.

En ce qui concerne cette légende, en fait elle est double puisqu'il existe deux légendes fondatrices : Celle de Romulus et Remus et cell d'Enée. Mais heureusement la légende d'Enée ne vient pas contredire celle de Romulus et Remus mais au contraire elle vient la renforcer en ajoutant des faits, pas en les opposants.


La légende de Romulus et Remus

Tout commence à cette lointaine époque du XVIIIe siècle avant JC. Vivait sur le futur territoire de Rome le Roi Numitor d'Alba Longa. Ce dernier fut déchu de son trône par son jeune frère Amulius. Pour éliminer tout autre prétendant possible à son trône usurpé, Amulius fit assassiner les fils de Numitor et força sa fille, Rhea Silvia, à devenir une vierge vestale. (Les vierges vestales étaient des prêtresses de la déesse Vesta. Elles devaient garder leur virginité en l'honneur de la déesse sous peine de mort.)

Romulus et Remus

Romulus et Remus

Cependant Mars, le dieu de la guerre, tomba amoureux de Rhea Silvia. Et alors qu'elle dormait il lui fit l'amour, ce qui aboutit un peu plus tard à la naissance de deux jumeaux qu'elle appela Romulus et Remus.

Amulius, enragé par ces naissances inattendues tout autant que dangeureuses pour lui, fit jeter Rhea Silvia dans le Tibre, mais Mars vint la chercher sous les eaux, alors qu'elle était en train de se noyer. Les jumeaux furent mis à la dérive sur la rivière dans un panier de roseaux et flottèrent ainsi en aval du fleuve jusqu'à ce que le panier se prenne dans les branches d'un figuier. C'est là qu'ils furent trouvés par une louve qui décida de les prendre sous sa protection. Il faut savoir que les louves sont des animaux sacrés pour Mars. Grandissant peu à peu, ils finirent par être découvert par un berger

Il existe toutefois une autre version de cette histoire : Elle raconte que c'est le berger les a trouvés et les a amenés à sa femme qui venait tout juste de perdre un enfant mort-né, ce serait alors elle qui les a nourris au sein. L'histoire précise même que la femme du berger était une ancienne prostituée. Mais laquelle des deux versions est l'original ? Voilà une question difficile à répondre, car en latin lupa signifie à la fois "louve" et "prostituée".

Les deux garçons grandirent dans leur nouveau foyer et devinrent des hommes vigoureux grace aux soins que leurs apportèrent le couple. Ces derniers ne leurs ayant jamais cachés leurs origines, ils prirent la décision de reprendre le trône de leurs pères, mais pour celà ils devaient tout d'abord lever une armée et marcher sur Alba Longa, ce qui fut fait. Amulius fut tué au combat et Numitor revint sur son trône. Les jumeaux décidèrent pour l'occasion de fonder une nouvelle ville près de l'endroit où ils avaient été jetés à terre, bloqués par les racines du figuier.

C'est lors que les jumeaux se disputèrent sur le lieu exacte de construction de la nouvelle ville colline. En effet, le site présentait plusieurs colinnes. Romulus préférait le Palatin mais Remus en voulait une autre, que l'on ignore mais qui pourrait être l'Aventin. Ils décidèrent de demander aux auspices l'avis des dieux. Après avoir observé longtemps des signes des Dieux, Remus finit par voir six oiseaux voler sur sa colline, et Romulus en vit douze. Il a donc été décidé que le choix de Romulus était le bon et décidèrent de construire leur ville sur la colline du Palatin. Il commença par marquer la frontière sacrée de la ville avec une charrue tirée par un taureau blanc et une vache blanche. Remus sauta le sillon, indiquant à son frère que sa frontière n'était peut-être pas aussi solide qu'il le souhaitait. Ce simple geste fut interprété par Romulus comme un mauvais présage et Rémus fut tué, soit par Romulus, soit par un de ses disciples.

La légende d'Énée

Si le conte de Romulus et Remus apparaît comme le mythe fondateur de Rome le plus populaire aujourd'hui, alors le conte d'Énée, remontant à des temps encore plus anciens, fut peut-être le plus populaire à l'époque de l'Empire romain. En fait, grâce à Virgile, l'Énéide est devenu l'épopée nationale de l'empire romain et le poème le plus célèbre de l'époque romaine.

Énée était un héros combattant les Grecs durant les guerres de Troie. Fils de Vénus et d'un père mortel, il s'échappa lorsque la grande ville de Troie a été mise à sac. Après une assez longueodyssée, il arriva dans le Latium à travers lequel coule le Tibre. Énée épousa la fille du roi Latinus dans le seul but de parvenir à agresser le roi Turnus de Rutuli qui avait également des vues sur son épouse et qui donc était vu comme un rival dangereux. Comme d'habitude dans ces contes anciens, il s'ensuivit une guerre n'ayant pour but que de conquérir la princesse. Naturellement, Énée, fils de Vénus, triompha.

Le sac de Troie est daté d'environ 1220 avant JC. Pour expliquer le temps passé de l'époque d'Énée à celle de Romulus, les Romains durent donc inventer une chaîne de rois fictifs pour que le conte fonctionne. Ca a été fait à travers toute une série de générations allant du fils d'Énée jusqu'à Numitor, grand-père de Romulus et Remus.


Contexte historique

Si l'on se fie aux seuls preuves archéologiques et historiques, les Latins s'installèrent dans la zone plus large de Rome vers 1000 avant JC. Bien sûr, ces premières colonies n'avaient rien à voir avec une vrai ville, c'étaient juste des campements fixes dans lesquels les habitants élevaient des cochons, des moutons, des chèvres, du bétail et vivaient dans des huttes rondes primitives.

Alors, comment de tels débuts archaïques auraient-elles pu conduire à une ville de pouvoir gouvernerant le monde ? La montée de Rome n'était certes pas inévitable, mais elle avait dès le départ de nombreux avantages. Rome n'est qu'à quelques kilomètres de la mer avec toutes ses possibilités de commerce. Elle se trouve au centre de la péninsule italienne, qui elle se trouve au centre de toute la mer Méditerranée. L'Italie est contrôlée au Nord par les Alpes et par la mer sur les 3 autres directions. Ajoutez à cela l'influence des Grecs qui s'étaient installés dans le sud de l'Italie, fondant des villes comme Cumea et Tarentum, et apportant une civilisation avancée au pays, et vous obtenez un endroit avec un fort potentiel de développement. Grace aux Grecs les Romains acquiérèrent des compétences fondamentales telles que la lecture et l'écriture. Même leur religion est presque entièrement dérivée de la mythologie grecque : Jupiter est l'équivalent de Zeux, Mars est Arès, Aphrodite est l'équivalent de Vénus, etc. Les futurs romains avaient donc la civilisations Grecques au Sud, mais côté Nord se trouvait aussi une autre civilisation avancée : Les Etrusques. L'Étrurie était principalement une société urbaine, tirant sa richesse considérable du commerce maritime. Les Étrusques étaient généralement perçus par les Romains les de robustes guerriers, mais décadents et globalement faibles.

Tout en étant distinctement uniques en soi, les Étrusques devaient aussi une grande partie de leur culture aux Grecs. De 650 à 600 avant JC, les Étrusques traversèrent le Tibre et occupèrent le Latium. C'est à travers cela, croit-on, que la colonie du mont Palatin a été rapprochée des colonies des collines environnantes, soit pour tenter de repousser les envahisseurs, soit, une fois conquise, par les dirigeants étrusques qui cherchaient à gouverner leur royaume via une structure de cités-états. C'est à ce moment que les premiers rois connus émergèrent.


Suite de l'histoire...

La suite de l'histoire penche plus du côté des preuves archéologiques et historiques que de la légende. Toutefois les périodes dont nous parlons là sont tellement anciennes qu'il faut admettre qu'une partie de l'histoire qui s'est déroulée durant la période des rois romains est fortement teintée de mythes.






Copyright 2020 - 2021 - Toute reproduction interdite. Texte JLD - Lucien J. Heldé. Reproduit de empereurs-romains.net avec une ergonomie différente. Pour me contacter : contact@empereurs-romains.com. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquez ici : Politique de confidentialité.